Au total, huit Belges se trouvaient au Soudan du Sud. "La cellule de crise a décidé d'évacuer les ressortissants allemands, de l'Union européenne et des autres Etats dans le monde; cette évacuation est en cours et se déroule par la voie des airs avec les avions de la Luftwaffe", l'armée de l'air allemande, avait indiqué mercredi midi une porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères. Juba est le théâtre depuis vendredi soir de combats entre les forces loyalistes, fidèles à Salva Kiir, et ex-rebelles aux ordres de Riek Machar. Un cessez-le-feu a été décrété vendredi soir et semblait être respecté mercredi. Ces nouvelles violences, qui coïncident avec le 5e anniversaire de l'accession à l'indépendance du Soudan du Sud, font craindre une reprise des combats à grande échelle dans tout le pays, déchiré depuis décembre 2013 par une guerre civile dévastatrice qui a déjà fait plusieurs dizaines de milliers de morts et près de trois millions de déplacés. (Belga)

Au total, huit Belges se trouvaient au Soudan du Sud. "La cellule de crise a décidé d'évacuer les ressortissants allemands, de l'Union européenne et des autres Etats dans le monde; cette évacuation est en cours et se déroule par la voie des airs avec les avions de la Luftwaffe", l'armée de l'air allemande, avait indiqué mercredi midi une porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères. Juba est le théâtre depuis vendredi soir de combats entre les forces loyalistes, fidèles à Salva Kiir, et ex-rebelles aux ordres de Riek Machar. Un cessez-le-feu a été décrété vendredi soir et semblait être respecté mercredi. Ces nouvelles violences, qui coïncident avec le 5e anniversaire de l'accession à l'indépendance du Soudan du Sud, font craindre une reprise des combats à grande échelle dans tout le pays, déchiré depuis décembre 2013 par une guerre civile dévastatrice qui a déjà fait plusieurs dizaines de milliers de morts et près de trois millions de déplacés. (Belga)