L'établissement a d'ailleurs changé ses procédures après cet incident. Joseph V. affirmait avoir été chirurgien aux Etats-Unis, et sollicité un emploi en expliquant que les démarches étaient en cours pour faire reconnaitre ses diplômes. En réalité, l'homme avait échoué en première année de médecine à la VUB. A Namur en 2001, il avait déjà été condamné à quatre ans de prison après avoir géré un centre médical, prétendant être diplômé d'une université américaine. Pour fixer la hauteur de la peine, le tribunal a souligné lundi la gravité des faits, le danger pour la sécurité publique que représentent les agissements du prévenu, l'atteinte portée à la relation de confiance entre le patient et le médecin, l'état de récidive légale dans lequel se trouve le prévenu ainsi que son absence de prise de conscience. (Belga)

L'établissement a d'ailleurs changé ses procédures après cet incident. Joseph V. affirmait avoir été chirurgien aux Etats-Unis, et sollicité un emploi en expliquant que les démarches étaient en cours pour faire reconnaitre ses diplômes. En réalité, l'homme avait échoué en première année de médecine à la VUB. A Namur en 2001, il avait déjà été condamné à quatre ans de prison après avoir géré un centre médical, prétendant être diplômé d'une université américaine. Pour fixer la hauteur de la peine, le tribunal a souligné lundi la gravité des faits, le danger pour la sécurité publique que représentent les agissements du prévenu, l'atteinte portée à la relation de confiance entre le patient et le médecin, l'état de récidive légale dans lequel se trouve le prévenu ainsi que son absence de prise de conscience. (Belga)