En raison de la foule, "230 personnes ont été blessées et 40 autres ont perdu la vie" a déclaré sur la télévision d'Etat Pir Hossein Koulivand, chef du service national des urgences iraniens, dans un dernier bilan. Le centre de Kerman, ville natale du général qui doit y être enterré mardi, était envahi par une marée humaine semblable à celles ayant déferlé dimanche et lundi à Téhéran et dans les autres villes où les cercueils de Soleimani et de ses compagnons d'armes tués avec lui ont transité pour un hommage populaire. A Kerman, les Iraniens ont attendu toute la nuit sur les lieux pour assister aux funérailles. (Belga)

En raison de la foule, "230 personnes ont été blessées et 40 autres ont perdu la vie" a déclaré sur la télévision d'Etat Pir Hossein Koulivand, chef du service national des urgences iraniens, dans un dernier bilan. Le centre de Kerman, ville natale du général qui doit y être enterré mardi, était envahi par une marée humaine semblable à celles ayant déferlé dimanche et lundi à Téhéran et dans les autres villes où les cercueils de Soleimani et de ses compagnons d'armes tués avec lui ont transité pour un hommage populaire. A Kerman, les Iraniens ont attendu toute la nuit sur les lieux pour assister aux funérailles. (Belga)