Le 2 octobre, cette dernière avait demandé aux administrateurs du groupe Publifin d'exercer leurs responsabilités. Le conseil d'administration de l'intercommunale liégeoise s'était ensuite prononcé, en fin de semaine passée, sur les nominations d'André Gilles et de Dominique Drion au conseil d'administration de Publipart en demandant la révocation de leurs différents mandats au sein du groupe. La ministre avait ajouté qu'elle assumerait de son côté ses responsabilités et qu'elle exercerait son pouvoir de tutelle en rejetant les désignations litigieuses.

Ce rejet étant désormais effectif, Valérie De Bue "invite l'intercommunale à procéder à une nouvelle désignation conforme, cette fois, aux recommandations de la Commission d'enquête parlementaire" qui avait été chargée, l'an dernier, d'examiner la transparence et le fonctionnement du groupe Publifin.