"La seule pièce que M. Drion avance est un courrier de 2010 venant des intercommunales, mais il ne dit pas où, quand, qui et ce qui a été décidé dans les contacts qu'il évoque", a noté M. Hazée. "La ficelle est un peu grosse, il semble entretenir l'amalgame avec les discussions qui doivent avoir lieu entre partis après une élection, pour faire fonctionner la proportionnalité" en désignant les représentants dans les intercommunales. M. Drion, qui était président de la fédération liégeoise du cdH jusqu'il y a trois ans, a affirmé qu'il y avait eu, entre les élections de 2012 et le CA de Publifin de juin 2013, qui y a installé les nouveaux comités de secteur, "de nombreux échanges à deux, trois ou quatre partis sur la mise en place des bureaux exécutifs et des CA des grandes intercommunales liégeoises" et que "dans ces réunions a été traitée la question des comités de secteur". Il a promis de vérifier son agenda en ce sens et d'apporter des documents à la commission. La commission reprendra ses travaux jeudi à 9h00 par un entretien avec les magistrats instructeurs qui l'assistent. Ce sera le moment pour elle de faire l'inventaire des pièces que le groupe Publifin tarde à délivrer, et qu'elle pourrait aller chercher par la contrainte. (Belga)

"La seule pièce que M. Drion avance est un courrier de 2010 venant des intercommunales, mais il ne dit pas où, quand, qui et ce qui a été décidé dans les contacts qu'il évoque", a noté M. Hazée. "La ficelle est un peu grosse, il semble entretenir l'amalgame avec les discussions qui doivent avoir lieu entre partis après une élection, pour faire fonctionner la proportionnalité" en désignant les représentants dans les intercommunales. M. Drion, qui était président de la fédération liégeoise du cdH jusqu'il y a trois ans, a affirmé qu'il y avait eu, entre les élections de 2012 et le CA de Publifin de juin 2013, qui y a installé les nouveaux comités de secteur, "de nombreux échanges à deux, trois ou quatre partis sur la mise en place des bureaux exécutifs et des CA des grandes intercommunales liégeoises" et que "dans ces réunions a été traitée la question des comités de secteur". Il a promis de vérifier son agenda en ce sens et d'apporter des documents à la commission. La commission reprendra ses travaux jeudi à 9h00 par un entretien avec les magistrats instructeurs qui l'assistent. Ce sera le moment pour elle de faire l'inventaire des pièces que le groupe Publifin tarde à délivrer, et qu'elle pourrait aller chercher par la contrainte. (Belga)