Claude Emont dit ne pas s'être rendu compte de l'importance des émoluments, lors de leur vote au CA de juin 2013: le libellé ne renvoyait qu'aux rémunérations d'un précédent comité de secteur qui a vécu de 2010 à 2013, sans les détailler. "Je ne savais pas à quoi je devais m'attendre, on taillait pour moi dans du drap neuf". Lors de la première réunion de son comité de secteur en novembre 2013, "je ne sais toujours pas quel sera mon rôle". Il dit avoir compris à ce moment que le comité serait de nature purement consultative. "Je m'en suis tenu à cette notion, et c'est là mon manque de discernement le plus important". Claude Emonts pointe du doigt l'absence de consignes venues de l'exécutif politique de l'intercommunale, mais reconnaît aussi n'en avoir pas demandé. "Je suis d'accord de plaider ma responsabilité là où elle se trouve, mais je ne suis pas prêt à endosser l'entièreté de la responsabilité du paquebot", a lancé Claude Emonts, renvoyant aux responsables politiques dans les exécutifs. (Belga)

Claude Emont dit ne pas s'être rendu compte de l'importance des émoluments, lors de leur vote au CA de juin 2013: le libellé ne renvoyait qu'aux rémunérations d'un précédent comité de secteur qui a vécu de 2010 à 2013, sans les détailler. "Je ne savais pas à quoi je devais m'attendre, on taillait pour moi dans du drap neuf". Lors de la première réunion de son comité de secteur en novembre 2013, "je ne sais toujours pas quel sera mon rôle". Il dit avoir compris à ce moment que le comité serait de nature purement consultative. "Je m'en suis tenu à cette notion, et c'est là mon manque de discernement le plus important". Claude Emonts pointe du doigt l'absence de consignes venues de l'exécutif politique de l'intercommunale, mais reconnaît aussi n'en avoir pas demandé. "Je suis d'accord de plaider ma responsabilité là où elle se trouve, mais je ne suis pas prêt à endosser l'entièreté de la responsabilité du paquebot", a lancé Claude Emonts, renvoyant aux responsables politiques dans les exécutifs. (Belga)