Le 22 mars dernier, la police locale a été appelée pour six personnes qui se trouvaient sur l'avenue de Versailles à Neder-over-Heembeek, où elles fêtaient prétendument les attentas perpétrés à la station de métro Maelbeek et à Brussels Airport. Toutes ont été interpellées, mises à la disposition des autorités judiciaires, puis relaxées faute d'éléments suffisants à charge. Dans un entretien publié samedi par le quotidien flamand De Standaard, le ministre l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a affirmé qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats". (Belga)

Le 22 mars dernier, la police locale a été appelée pour six personnes qui se trouvaient sur l'avenue de Versailles à Neder-over-Heembeek, où elles fêtaient prétendument les attentas perpétrés à la station de métro Maelbeek et à Brussels Airport. Toutes ont été interpellées, mises à la disposition des autorités judiciaires, puis relaxées faute d'éléments suffisants à charge. Dans un entretien publié samedi par le quotidien flamand De Standaard, le ministre l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a affirmé qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats". (Belga)