"La tâche qui nous attend est immense et elle commencera dès demain. Elle imposera de moraliser la vie publique, de défendre notre vitalité démocratique, de renforcer notre économie, de construire les nouvelles protections de ce monde qui nous entoure, de donner une place à chacun, de refonder notre Europe et d'assurer la sécurité de tous les Français", a-t-il poursuivi. "Cette tâche est immense et imposera de continuer à être audacieux. Vous avez choisi l'audace et cette audace nous la poursuivrons. Parce que c'est ce que l'Europe et le monde attendent de nous. Ils attendent qu'à nouveau la France les étonne", a-t-il dit avant que son épouse, Brigitte, et se proches le rejoignent sur la tribune installée dans la cour du Louvre, sous les ovations de la foule. "Enfin, mes amis, je vous servirai. Je vous servirai avec humilité, avec force. Je vous servirai au nom de notre devise, dans la fidélité de la confiance que vous m'avez donnée. Je vous servirai avec amour", a conclu Emmanuel Macron. (Belga)

"La tâche qui nous attend est immense et elle commencera dès demain. Elle imposera de moraliser la vie publique, de défendre notre vitalité démocratique, de renforcer notre économie, de construire les nouvelles protections de ce monde qui nous entoure, de donner une place à chacun, de refonder notre Europe et d'assurer la sécurité de tous les Français", a-t-il poursuivi. "Cette tâche est immense et imposera de continuer à être audacieux. Vous avez choisi l'audace et cette audace nous la poursuivrons. Parce que c'est ce que l'Europe et le monde attendent de nous. Ils attendent qu'à nouveau la France les étonne", a-t-il dit avant que son épouse, Brigitte, et se proches le rejoignent sur la tribune installée dans la cour du Louvre, sous les ovations de la foule. "Enfin, mes amis, je vous servirai. Je vous servirai avec humilité, avec force. Je vous servirai au nom de notre devise, dans la fidélité de la confiance que vous m'avez donnée. Je vous servirai avec amour", a conclu Emmanuel Macron. (Belga)