TF1 et France 2, qui organisaient le débat, ont rassemblé à elles seules 15,1 millions de téléspectateurs (60% de part d'audience), loin devant les chaînes d'info qui le diffusaient aussi. Ce score est proche de celui du débat Jospin-Chirac en 1995 et ses 16,8 millions de téléspectateurs. En 2007, le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy avait attiré 20 millions de téléspectateurs, tandis que le débat Hollande-Sarkozy en 2012 avait réalisé un score de 17,8 millions, selon Médiamétrie. Interrogé sur France Inter, Emmanuel Macron a justfié sa participation à ce débat face à la présidente du Front national (FN), contrairement à Jacques Chirac, qui avait refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen en 2002. (Belga)

TF1 et France 2, qui organisaient le débat, ont rassemblé à elles seules 15,1 millions de téléspectateurs (60% de part d'audience), loin devant les chaînes d'info qui le diffusaient aussi. Ce score est proche de celui du débat Jospin-Chirac en 1995 et ses 16,8 millions de téléspectateurs. En 2007, le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy avait attiré 20 millions de téléspectateurs, tandis que le débat Hollande-Sarkozy en 2012 avait réalisé un score de 17,8 millions, selon Médiamétrie. Interrogé sur France Inter, Emmanuel Macron a justfié sa participation à ce débat face à la présidente du Front national (FN), contrairement à Jacques Chirac, qui avait refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen en 2002. (Belga)