Laure de La Raudière, députée Eure-et-Loir et travaillant sur les questions relatives au numérique pour François Fillon, a indiqué sur Twitter "comprendre et soutenir" la décision de Bruno Le Maire. Elle a annoncé sa démission et affirmé qu'elle ne répondait pas à la "tentation Macron" mais tenait au respect de la parole donnée, l'argument également avancé par Bruno Le Maire. Franck Riester, député Seine-et-Marne et chargé des dossiers "audovisuel" a lui aussi utilisé le réseau social pour affirmer partager et soutenir la décision de M. Le Maire. "Je me mets en retrait de la campagne de François Fillon car en politique, le respect de la parole donnée est pour moi essentiel", a-t-il tweeté. Autre proche de Bruno Le Maire, Arnaud Robinet, député-maire de Reims qui s'occupait des questions "retraites" pour la campagne de François Fillon, a lui aussi quitté le navire. "L'idée que je me fais de la Politique m'oblige à me mettre en retrait de la campagne. Mon énergie sera consacrée pour Reims", a-t-il gazouillé, ajoutant qu'il était "triste de la situation pour (les) amis militants LR et pour tous ceux qui se sont mobilisés pour défendre nos valeurs". Yves Jégo, vice-président de l'UDI, a lui tweeté "J'approuve totalement la position courageuse et digne de Bruno Le Maire pour le respect de la parole donnée en politique". Membre du pôle "élus" de la campagne Fillon2017, Alain Chrétien député-maire de Vesoul a lui aussi annoncé sa démission sur Twitter. (Belga)

Laure de La Raudière, députée Eure-et-Loir et travaillant sur les questions relatives au numérique pour François Fillon, a indiqué sur Twitter "comprendre et soutenir" la décision de Bruno Le Maire. Elle a annoncé sa démission et affirmé qu'elle ne répondait pas à la "tentation Macron" mais tenait au respect de la parole donnée, l'argument également avancé par Bruno Le Maire. Franck Riester, député Seine-et-Marne et chargé des dossiers "audovisuel" a lui aussi utilisé le réseau social pour affirmer partager et soutenir la décision de M. Le Maire. "Je me mets en retrait de la campagne de François Fillon car en politique, le respect de la parole donnée est pour moi essentiel", a-t-il tweeté. Autre proche de Bruno Le Maire, Arnaud Robinet, député-maire de Reims qui s'occupait des questions "retraites" pour la campagne de François Fillon, a lui aussi quitté le navire. "L'idée que je me fais de la Politique m'oblige à me mettre en retrait de la campagne. Mon énergie sera consacrée pour Reims", a-t-il gazouillé, ajoutant qu'il était "triste de la situation pour (les) amis militants LR et pour tous ceux qui se sont mobilisés pour défendre nos valeurs". Yves Jégo, vice-président de l'UDI, a lui tweeté "J'approuve totalement la position courageuse et digne de Bruno Le Maire pour le respect de la parole donnée en politique". Membre du pôle "élus" de la campagne Fillon2017, Alain Chrétien député-maire de Vesoul a lui aussi annoncé sa démission sur Twitter. (Belga)