La campagne de François Fillon vit des semaines difficiles, alors que chacun de ses déplacements est marqué par des protestations, voire des violences. La visite du candidat au salon était prévue depuis plusieurs semaines, et son équipe a dû se montrer ingénieuse afin de tracer un parcours sur lequel M. Fillon rencontrerait le moins de Français possible. Selon le Journal du Dimanche, M. Fillon a été convoqué mercredi par les juges d'instruction dans le cadre de l'enquête portant sur des soupçons d'emplois fictifs dont auraient bénéficié sa femme et ses enfants. Vendredi, le parquet national financier a ouvert une information judiciaire à ce sujet. La droite française demeure divisée sur la pertinence du maintien de la candidature de M. Fillon, dont le programme est devenu inaudible en raison de ses ennuis judiciaires. Interrogé sur BFMTV mercredi matin, Henri Guaino, également candidat à la présidentielle, a estimé que M. Fillon "ne peut plus faire campagne". Selon le député des Yvelines, qui s'est affranchi du processus des primaires, tous les élus LR, hormis sa garde rapprochée, savent que "c'est terminé" pour François Fillon. (Belga)

La campagne de François Fillon vit des semaines difficiles, alors que chacun de ses déplacements est marqué par des protestations, voire des violences. La visite du candidat au salon était prévue depuis plusieurs semaines, et son équipe a dû se montrer ingénieuse afin de tracer un parcours sur lequel M. Fillon rencontrerait le moins de Français possible. Selon le Journal du Dimanche, M. Fillon a été convoqué mercredi par les juges d'instruction dans le cadre de l'enquête portant sur des soupçons d'emplois fictifs dont auraient bénéficié sa femme et ses enfants. Vendredi, le parquet national financier a ouvert une information judiciaire à ce sujet. La droite française demeure divisée sur la pertinence du maintien de la candidature de M. Fillon, dont le programme est devenu inaudible en raison de ses ennuis judiciaires. Interrogé sur BFMTV mercredi matin, Henri Guaino, également candidat à la présidentielle, a estimé que M. Fillon "ne peut plus faire campagne". Selon le député des Yvelines, qui s'est affranchi du processus des primaires, tous les élus LR, hormis sa garde rapprochée, savent que "c'est terminé" pour François Fillon. (Belga)