"Bien entendu, comme annoncé depuis plusieurs mois, Force Ouvrière ne donne aucune consigne de vote", écrit le leader syndical dans un édito. Toutefois, FO compte rappeler "seuls ou avec d'autres" ses revendications et positions, notamment à l'occasion du 1er mai. Parmi elles, le "rejet de tout racisme, xénophobie ou antisémitisme". FO demande également de mettre fin aux politiques d'austérité, réclame la préservation et le renforcement du service public et rejette la loi travail. Pour M. Mailly, le résultat du premier tour dimanche montre plusieurs enseignements: "l'austérité a et a eu des effets suicidaires socialement, économiquement et démocratiquement"; les "meilleurs scores sont allés aux candidats se présentant ou plutôt apparaissant comme hors-système, souvent à tort" et "l'analyse des votes montre une double fracture, sociale et géographique". La candidate de FO, Nathalie Arthaud, a récolté moins d'un pour cent des suffrages. (Belga)

"Bien entendu, comme annoncé depuis plusieurs mois, Force Ouvrière ne donne aucune consigne de vote", écrit le leader syndical dans un édito. Toutefois, FO compte rappeler "seuls ou avec d'autres" ses revendications et positions, notamment à l'occasion du 1er mai. Parmi elles, le "rejet de tout racisme, xénophobie ou antisémitisme". FO demande également de mettre fin aux politiques d'austérité, réclame la préservation et le renforcement du service public et rejette la loi travail. Pour M. Mailly, le résultat du premier tour dimanche montre plusieurs enseignements: "l'austérité a et a eu des effets suicidaires socialement, économiquement et démocratiquement"; les "meilleurs scores sont allés aux candidats se présentant ou plutôt apparaissant comme hors-système, souvent à tort" et "l'analyse des votes montre une double fracture, sociale et géographique". La candidate de FO, Nathalie Arthaud, a récolté moins d'un pour cent des suffrages. (Belga)