Les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote, qui lui donnent seulement 25% des voix, "sont évidents et me donnent toutes les raisons pour appeler mon adversaire et le féliciter", a déclaré M. Porochenko devant ses partisans. "J'accepte cette décision. Je quitte mes fonctions mais je veux souligner avec fermeté: je ne quitte pas la politique", a-t-il ajouté alors que des législatives sont prévues fin octobre. (Belga)

Les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote, qui lui donnent seulement 25% des voix, "sont évidents et me donnent toutes les raisons pour appeler mon adversaire et le féliciter", a déclaré M. Porochenko devant ses partisans. "J'accepte cette décision. Je quitte mes fonctions mais je veux souligner avec fermeté: je ne quitte pas la politique", a-t-il ajouté alors que des législatives sont prévues fin octobre. (Belga)