Selon l'enquête du cabinet Data Influye, M. Boric, 35 ans, qui représente la coalition de gauche Apruebo Dignidad, devance José Antonio Kast (27%) du Parti républicain, qui était en tête lors d'un précédent sondage, réalisé par un autre institut, diffusé dimanche. M. Kast, un avocat de 55 ans, défenseur de la dictature de Augusto Pinochet (1973-1990) et admirateur du président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro, grimpe depuis plusieurs semaines dans les enquêtes d'opinion. Cette montée s'est faite au détriment du candidat de la droite libérale, Sebastian Sichel (9%), 44 ans, représentant de la coalition du président sortant, Sebastian Piñera. Selon les sondages M. Boric, plus jeune candidat à la présidentielle de l'histoire du Chili, et M. Kast, devraient disputer le deuxième tour le 19 décembre. En troisième position arrive la sénatrice démocrate-chrétienne de centre gauche Yasna Provoste (13%). Au total, sept candidats sont en lices. Selon le sondage de Data Influye, 86% des personnes interrogées indiquent qu'elles se déplaceront aux urnes "avec certitude", malgré des taux de participation inférieur à 50% depuis la fin du vote obligatoire en 2012. Plus de 15 millions de Chiliens sont appelés aux urnes pour élire leur président, renouveler le Parlement et désigner leurs représentants régionaux. (Belga)

Selon l'enquête du cabinet Data Influye, M. Boric, 35 ans, qui représente la coalition de gauche Apruebo Dignidad, devance José Antonio Kast (27%) du Parti républicain, qui était en tête lors d'un précédent sondage, réalisé par un autre institut, diffusé dimanche. M. Kast, un avocat de 55 ans, défenseur de la dictature de Augusto Pinochet (1973-1990) et admirateur du président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro, grimpe depuis plusieurs semaines dans les enquêtes d'opinion. Cette montée s'est faite au détriment du candidat de la droite libérale, Sebastian Sichel (9%), 44 ans, représentant de la coalition du président sortant, Sebastian Piñera. Selon les sondages M. Boric, plus jeune candidat à la présidentielle de l'histoire du Chili, et M. Kast, devraient disputer le deuxième tour le 19 décembre. En troisième position arrive la sénatrice démocrate-chrétienne de centre gauche Yasna Provoste (13%). Au total, sept candidats sont en lices. Selon le sondage de Data Influye, 86% des personnes interrogées indiquent qu'elles se déplaceront aux urnes "avec certitude", malgré des taux de participation inférieur à 50% depuis la fin du vote obligatoire en 2012. Plus de 15 millions de Chiliens sont appelés aux urnes pour élire leur président, renouveler le Parlement et désigner leurs représentants régionaux. (Belga)