"Plus de 1.000 personnes ont été relâchées avec l'obligation de ne pas participer à des manifestations non autorisées", a déclaré Natalia Kotchanova à la télévision publique. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Iouri Karaev, a présenté ses excuses pour les violences policières commises contre "des passants" non impliqués dans les actions de protestation. (Belga)

"Plus de 1.000 personnes ont été relâchées avec l'obligation de ne pas participer à des manifestations non autorisées", a déclaré Natalia Kotchanova à la télévision publique. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Iouri Karaev, a présenté ses excuses pour les violences policières commises contre "des passants" non impliqués dans les actions de protestation. (Belga)