Jon Ossoff, âgé de 33 ans, a remporté la deuxième sénatoriale avec une avance de près de 25.000 voix, soit une marge de 0,56%, sur 98% des bulletins dépouillés, selon NBC et ABC. Jon Ossoff, 33 ans, réalisateur de documentaires, a donné du fil à retordre au républicain, dont le mandat s'est achevé dimanche. En novembre déjà, M. Perdue avait perdu de justesse sa majorité, imposant un second tour. Il avait alors remporté 49,7% des voix, contre 47,9% pour le démocrate, soit une différence d'environ 88.000 votes. Les résultats de l'élection sénatoriale en Géorgie constituent un camouflet pour le Grand Old Party (GOP) qui, après avoir perdu la Maison Blanche, voit la prestigieuse chambre haute lui échapper. Grâce à la victoire en Géorgie de Jon Ossof et Raphael Warnock, qui a devancé la républicaine Kelly Loeffler, les démocrates s'offrent la moitié des sièges au Sénat. Comme le prévoit la Constitution, il reviendra à la future vice-présidente Kamala Harris de départager les votes en cas d'égalité, lui conférant ainsi le pouvoir de faire pencher la balance du côté démocrate. Plus tôt dans la journée de mercredi, avant les incidents au Capitole, Joe Biden avait annoncé avoir appelé Jon Ossoff et le pasteur Raphael Warnock pour les féliciter et rendre hommage aux électeurs de Géorgie, qui ont selon lui "livré un message retentissant". (Belga)

Jon Ossoff, âgé de 33 ans, a remporté la deuxième sénatoriale avec une avance de près de 25.000 voix, soit une marge de 0,56%, sur 98% des bulletins dépouillés, selon NBC et ABC. Jon Ossoff, 33 ans, réalisateur de documentaires, a donné du fil à retordre au républicain, dont le mandat s'est achevé dimanche. En novembre déjà, M. Perdue avait perdu de justesse sa majorité, imposant un second tour. Il avait alors remporté 49,7% des voix, contre 47,9% pour le démocrate, soit une différence d'environ 88.000 votes. Les résultats de l'élection sénatoriale en Géorgie constituent un camouflet pour le Grand Old Party (GOP) qui, après avoir perdu la Maison Blanche, voit la prestigieuse chambre haute lui échapper. Grâce à la victoire en Géorgie de Jon Ossof et Raphael Warnock, qui a devancé la républicaine Kelly Loeffler, les démocrates s'offrent la moitié des sièges au Sénat. Comme le prévoit la Constitution, il reviendra à la future vice-présidente Kamala Harris de départager les votes en cas d'égalité, lui conférant ainsi le pouvoir de faire pencher la balance du côté démocrate. Plus tôt dans la journée de mercredi, avant les incidents au Capitole, Joe Biden avait annoncé avoir appelé Jon Ossoff et le pasteur Raphael Warnock pour les féliciter et rendre hommage aux électeurs de Géorgie, qui ont selon lui "livré un message retentissant". (Belga)