Le candidat modéré a été largement victorieux avec 61% des voix en Floride, Etat du sud-est américain, doté d'un grand nombre de délégués (219). Il avait aussi gagné une majorité des 155 délégués en jeu dans l'Etat industriel de l'Illinois au nord-est des Etats-Unis, qui compte notamment Chicago, la troisième plus grande ville du pays. Les habitants ces trois Etats étaient appelés aux urnes mardi pour choisir l'adversaire de Donald Trump pour la présidentielle du 3 novembre. Joe Biden disposait déjà avant mardi d'une avance confortable dans le nombre de délégués qui désigneront l'adversaire du président, avec plus de la moitié des 1.991 nécessaires. En remportant déjà une bonne partie des 219 délégués de la Floride et une majorité des 155 en jeu dans l'Illinois, son avance pourrait devenir insurmontable pour son rival Bernie Sanders. (Belga)

Le candidat modéré a été largement victorieux avec 61% des voix en Floride, Etat du sud-est américain, doté d'un grand nombre de délégués (219). Il avait aussi gagné une majorité des 155 délégués en jeu dans l'Etat industriel de l'Illinois au nord-est des Etats-Unis, qui compte notamment Chicago, la troisième plus grande ville du pays. Les habitants ces trois Etats étaient appelés aux urnes mardi pour choisir l'adversaire de Donald Trump pour la présidentielle du 3 novembre. Joe Biden disposait déjà avant mardi d'une avance confortable dans le nombre de délégués qui désigneront l'adversaire du président, avec plus de la moitié des 1.991 nécessaires. En remportant déjà une bonne partie des 219 délégués de la Floride et une majorité des 155 en jeu dans l'Illinois, son avance pourrait devenir insurmontable pour son rival Bernie Sanders. (Belga)