Le candidat démocrate Joe Biden est donné vainqueur dans l'Etat de New York, représentant 29 grands électeurs et le Colorado (9 grands électeurs). Il arrive également en tête dans l'Etat du Nouveau Mexique (5), dans l'Etat de Virginie (13), dans l'Illinois (20 grands électeurs), le Maryland (10), le New Jersey (14), le Connecticut (7), le Massachusetts (11), le Delaware (3), Rhode Island (4), le district de Columbia (Washington, 3) après avoir déjà été victorieux au Vermont (3). Le président sortant républicain Donald Trump est, quant à lui, donné vainqueur dans les Etats du Wyoming (3), du Dakota du Nord et du Sud (3 chacun), du Nebraska (3 sur les 5, le Nebraska étant l'un des deux états avec le Maine qui inclut une dose de suffrage proportionnel), de Louisiane (8), de Virginie occidentale (5), d'Oklahoma (7), du Tennessee (11), Mississippi (6), d'Alabama (9), de Caroline du Sud (9), d'Indiana (11) et d'Arkansas (6) en plus du Kentucky (8). Jusqu'à présent, les projections des résultats électoraux formulées par les médias américains correspondent aux attentes car aucun n'a basculé pour la parti adverse par rapport à l'élection présidentielle de 2016. Aucun résultat n'a encore été annoncé pour les Etats pivots ("swing states") alors que la Floride ou la Pennsylvanie sont en effet des Etats qui pourraient être décisifs pour la tournure de la soirée électorale. Il faut un minimum de 270 grands électeurs sur les 538 à l'échelle du pays pour être déclaré vainqueur de l'élection présidentielle américaine qui se termine mardi. (Belga)

Le candidat démocrate Joe Biden est donné vainqueur dans l'Etat de New York, représentant 29 grands électeurs et le Colorado (9 grands électeurs). Il arrive également en tête dans l'Etat du Nouveau Mexique (5), dans l'Etat de Virginie (13), dans l'Illinois (20 grands électeurs), le Maryland (10), le New Jersey (14), le Connecticut (7), le Massachusetts (11), le Delaware (3), Rhode Island (4), le district de Columbia (Washington, 3) après avoir déjà été victorieux au Vermont (3). Le président sortant républicain Donald Trump est, quant à lui, donné vainqueur dans les Etats du Wyoming (3), du Dakota du Nord et du Sud (3 chacun), du Nebraska (3 sur les 5, le Nebraska étant l'un des deux états avec le Maine qui inclut une dose de suffrage proportionnel), de Louisiane (8), de Virginie occidentale (5), d'Oklahoma (7), du Tennessee (11), Mississippi (6), d'Alabama (9), de Caroline du Sud (9), d'Indiana (11) et d'Arkansas (6) en plus du Kentucky (8). Jusqu'à présent, les projections des résultats électoraux formulées par les médias américains correspondent aux attentes car aucun n'a basculé pour la parti adverse par rapport à l'élection présidentielle de 2016. Aucun résultat n'a encore été annoncé pour les Etats pivots ("swing states") alors que la Floride ou la Pennsylvanie sont en effet des Etats qui pourraient être décisifs pour la tournure de la soirée électorale. Il faut un minimum de 270 grands électeurs sur les 538 à l'échelle du pays pour être déclaré vainqueur de l'élection présidentielle américaine qui se termine mardi. (Belga)