Les hôtels ont également fait le plein, ce qui a permis à la région de se rapprocher de son record de fréquentation établi en 2003 avec 7,3 millions de vacanciers uniques.

Le soleil et la chaleur de l'été ont conduit 6,8 millions de touristes vers les plages du littoral en juillet-août. Si l'affluence a quelque peu baissé pendant la dernière quinzaine du mois d'août, la Côte belge a accueilli 200.000 visiteurs à cinq reprises, dont le 21 juillet et le 15 août. Le secteur hôtelier se frotte les mains, avec un taux d'occupation moyen de 81,5% pour les deux mois estivaux. Les jours de semaine ont aussi séduit les touristes d'un jour et rempli les établissements à plus de 70%. Quant aux campings, leur fréquentation est restée stable en juillet et a augmenté de 10% en août par rapport à 2017. Les résidences de vacances ont par contre enregistré une légère baisse (2%). Le beau temps a toutefois fait quelques perdants, puisque les musées et les attractions ont attiré 7 à 8% de visiteurs en moins que l'année passée. Les vacanciers leur ont en effet préféré le grand air. Depuis le début de l'année, le littoral belge a attiré 14,3 millions de touristes d'un jour, soit une augmentation de 5% par rapport à l'an dernier. Avec cinq week-ends dont trois longs, le mois de mai a été particulièrement bon.

Les hôtels ont également fait le plein, ce qui a permis à la région de se rapprocher de son record de fréquentation établi en 2003 avec 7,3 millions de vacanciers uniques.Le soleil et la chaleur de l'été ont conduit 6,8 millions de touristes vers les plages du littoral en juillet-août. Si l'affluence a quelque peu baissé pendant la dernière quinzaine du mois d'août, la Côte belge a accueilli 200.000 visiteurs à cinq reprises, dont le 21 juillet et le 15 août. Le secteur hôtelier se frotte les mains, avec un taux d'occupation moyen de 81,5% pour les deux mois estivaux. Les jours de semaine ont aussi séduit les touristes d'un jour et rempli les établissements à plus de 70%. Quant aux campings, leur fréquentation est restée stable en juillet et a augmenté de 10% en août par rapport à 2017. Les résidences de vacances ont par contre enregistré une légère baisse (2%). Le beau temps a toutefois fait quelques perdants, puisque les musées et les attractions ont attiré 7 à 8% de visiteurs en moins que l'année passée. Les vacanciers leur ont en effet préféré le grand air. Depuis le début de l'année, le littoral belge a attiré 14,3 millions de touristes d'un jour, soit une augmentation de 5% par rapport à l'an dernier. Avec cinq week-ends dont trois longs, le mois de mai a été particulièrement bon.