Le Cameroun avait déjà connu dimanche soir dans cette même ville une des attaques les plus meurtrières menées par Boko Haram au cours des derniers mois, faisant 37 morts, selon des sources sécuritaires. L'organisation djihadiste représente depuis longtemps une menace pour la sécurité dans le nord-est du Nigéria. Mais ce groupe est également actif dans les pays voisins, le Tchad, le Niger et le Cameroun. Depuis 2009, la violence de ces extrémistes musulmans a déjà fait des dizaines de milliers de morts et 2,5 millions de personnes ont dû fuir leur domicile. (Belga)