Selon l'enquête, les automobilistes utilisent surtout un système mobile mais la part de systèmes embarqués (34%) augmente. La VAB considère cette progression comme une évolution positive car "les systèmes fixes garantissent une réception continue des données, sont mieux intégrés dans le tableau de bord et ne peuvent pas tomber". La VAB accueille favorablement l'utilisation du GPS parce que toute l'attention peut alors être portée au trafic, à condition que le système soit installé avant le départ. L'organisation conseille par ailleurs aux utilisateurs de mettre régulièrement à jour le système, d'autant plus que 36% des appareils utilisés ont au moins cinq ans. (Belga)

Selon l'enquête, les automobilistes utilisent surtout un système mobile mais la part de systèmes embarqués (34%) augmente. La VAB considère cette progression comme une évolution positive car "les systèmes fixes garantissent une réception continue des données, sont mieux intégrés dans le tableau de bord et ne peuvent pas tomber". La VAB accueille favorablement l'utilisation du GPS parce que toute l'attention peut alors être portée au trafic, à condition que le système soit installé avant le départ. L'organisation conseille par ailleurs aux utilisateurs de mettre régulièrement à jour le système, d'autant plus que 36% des appareils utilisés ont au moins cinq ans. (Belga)