La hausse des plaintes est une conséquence de l'application du Plan Wathelet. Il apparaît en effet que ce sont les habitants des communes nouvellement survolées (Etterbeek, Auderghem, Watermael, etc.) qui ont le plus manifesté leur mécontentement.

La mise en place du moratoire le 2 avril a entraîné la disparition des routes du plan Wathelet. Cela s'est traduit par un retour à la situation d'avant le 6 février 2014.

Le gouvernement bruxellois a acquis deux sonomètres mobiles qui seront installés à des endroits stratégiques pour mieux évaluer l'impact du moratoire.

Par ailleurs, le cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) entend mettre sur pied cette année encore l'autorité contrôlant les nuisances sonores des avions à Brussels Airport.

La hausse des plaintes est une conséquence de l'application du Plan Wathelet. Il apparaît en effet que ce sont les habitants des communes nouvellement survolées (Etterbeek, Auderghem, Watermael, etc.) qui ont le plus manifesté leur mécontentement. La mise en place du moratoire le 2 avril a entraîné la disparition des routes du plan Wathelet. Cela s'est traduit par un retour à la situation d'avant le 6 février 2014. Le gouvernement bruxellois a acquis deux sonomètres mobiles qui seront installés à des endroits stratégiques pour mieux évaluer l'impact du moratoire.Par ailleurs, le cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) entend mettre sur pied cette année encore l'autorité contrôlant les nuisances sonores des avions à Brussels Airport.