La plupart des appels ont concerné des embarcations de plaisance en difficulté, avec 204 incidents de la sorte en 2015, dont 156 pour des yachts et 36 pour des petits bateaux de pêche. Les garde-côtes ont également dû intervenir à 146 reprises auprès de navires ou de bateaux de pêche professionnels. Enfin, 66 appels concernaient des personnes en difficulté. Environ un tiers de tous ces incidents était relatif à des embarcations dont le moteur était en panne ou qui avaient subi un autre problème d'ordre technique. Pour 69 appels, il s'est avéré qu'il s'agissait finalement de fausses alertes ou d'appels anonymes. Suivent ensuite les personnes dans le besoin ou signalées disparues avec 61 appels. Il y a également eu cinq cas de collisions, dont la plus connue est celle entre le Flinterstar et l'Al-Oraiq, et cinq autres où un bateau a chaviré. Bien que ce nombre total soit assez élevé comparativement à ces dernières années, la tendance générale reste cependant la même, les pannes de moteur ou problèmes techniques sur des embarcations de plaisance occupant la première marche du podium depuis 2005, devant les appels pour des personnes dans le besoin ou disparues. (Belga)

La plupart des appels ont concerné des embarcations de plaisance en difficulté, avec 204 incidents de la sorte en 2015, dont 156 pour des yachts et 36 pour des petits bateaux de pêche. Les garde-côtes ont également dû intervenir à 146 reprises auprès de navires ou de bateaux de pêche professionnels. Enfin, 66 appels concernaient des personnes en difficulté. Environ un tiers de tous ces incidents était relatif à des embarcations dont le moteur était en panne ou qui avaient subi un autre problème d'ordre technique. Pour 69 appels, il s'est avéré qu'il s'agissait finalement de fausses alertes ou d'appels anonymes. Suivent ensuite les personnes dans le besoin ou signalées disparues avec 61 appels. Il y a également eu cinq cas de collisions, dont la plus connue est celle entre le Flinterstar et l'Al-Oraiq, et cinq autres où un bateau a chaviré. Bien que ce nombre total soit assez élevé comparativement à ces dernières années, la tendance générale reste cependant la même, les pannes de moteur ou problèmes techniques sur des embarcations de plaisance occupant la première marche du podium depuis 2005, devant les appels pour des personnes dans le besoin ou disparues. (Belga)