Plus de 65% des participants étaient des touristes de passage à Bruxelles, représentant 148 nationalités différentes. Chaque selfie posté sur Facebook et Instagram a été vu en moyenne par plus de 100 amis. Au total, ces selfies ont généré plus de 65.000 interactions - like, partage ou commentaire - à travers le monde. Pour Philippe Close, l'objectif visé avec cette initiative est atteint grâce au soutien des participants: "Notre but était de communiquer sur Bruxelles de manière positive." Via une application gratuite, le selfie pris à partir du téléphone de l'utilisateur est mis en relation avec les images de différents points en hauteur pour obtenir un "dézoom" en vidéo qui se termine par une vue panoramique du lieu. Cette technologie a été développée par la start-up bruxelloise Panora.me. La phase test a eu lieu durant trois semaines du 8 au 28 août, avec du personnel présent de 10h00 à 18h00. L'action a été prolongée en soirée pour le tapis de fleurs et le dernier week-end. Dans les prochains jours, une vidéo de clôture retracera les moments forts de l'action et mettra en évidence l'impact digital de #brusselsandme. Cette première expérience fait actuellement l'objet d'une évaluation. La possibilité de réitérer cette initiative avec la Ville de Bruxelles pour d'autres événements comme Plaisirs d'hiver ou de mettre en place des stations permanentes autonomes est à l'étude. Raphaël de Borman, le fondateur de Panora.me, évoque également l'éventualité d'exporter son concept dans d'autres lieux. (Belga)

Plus de 65% des participants étaient des touristes de passage à Bruxelles, représentant 148 nationalités différentes. Chaque selfie posté sur Facebook et Instagram a été vu en moyenne par plus de 100 amis. Au total, ces selfies ont généré plus de 65.000 interactions - like, partage ou commentaire - à travers le monde. Pour Philippe Close, l'objectif visé avec cette initiative est atteint grâce au soutien des participants: "Notre but était de communiquer sur Bruxelles de manière positive." Via une application gratuite, le selfie pris à partir du téléphone de l'utilisateur est mis en relation avec les images de différents points en hauteur pour obtenir un "dézoom" en vidéo qui se termine par une vue panoramique du lieu. Cette technologie a été développée par la start-up bruxelloise Panora.me. La phase test a eu lieu durant trois semaines du 8 au 28 août, avec du personnel présent de 10h00 à 18h00. L'action a été prolongée en soirée pour le tapis de fleurs et le dernier week-end. Dans les prochains jours, une vidéo de clôture retracera les moments forts de l'action et mettra en évidence l'impact digital de #brusselsandme. Cette première expérience fait actuellement l'objet d'une évaluation. La possibilité de réitérer cette initiative avec la Ville de Bruxelles pour d'autres événements comme Plaisirs d'hiver ou de mettre en place des stations permanentes autonomes est à l'étude. Raphaël de Borman, le fondateur de Panora.me, évoque également l'éventualité d'exporter son concept dans d'autres lieux. (Belga)