Dans 60% des cas, le contrevenant s'est vu proposer une transaction, généralement d'un montant de 250 euros. Plus de la moitié de ces règlements ont déjà été effectués. Quelque 18.700 personnes ont, elles, été citées, principalement à la suite d'un refus de payer ou d'une récidive. Dans 17% des cas, soit 27.000 suspects, le dossier a été classé sans suite par manque de preuve ou absence de délit. Vingt mille infractions ont été le fait de mineurs d'âge, pour lesquels une transaction n'est pas possible. En fonction de la gravité, les auteurs ont reçu une lettre d'avertissement ou ont été convoqués par un juge de la jeunesse. (Belga)

Dans 60% des cas, le contrevenant s'est vu proposer une transaction, généralement d'un montant de 250 euros. Plus de la moitié de ces règlements ont déjà été effectués. Quelque 18.700 personnes ont, elles, été citées, principalement à la suite d'un refus de payer ou d'une récidive. Dans 17% des cas, soit 27.000 suspects, le dossier a été classé sans suite par manque de preuve ou absence de délit. Vingt mille infractions ont été le fait de mineurs d'âge, pour lesquels une transaction n'est pas possible. En fonction de la gravité, les auteurs ont reçu une lettre d'avertissement ou ont été convoqués par un juge de la jeunesse. (Belga)