La limite de dix verres d'alcool par semaine constitue la nouvelle recommandation du Centre d'expertise flamand pour l'alcool et les autres drogues (VAD), lancée fin novembre. Auparavant, la consommation hebdomadaire de 21 boissons alcoolisées pour les hommes et de 14 pour les femmes était considérée comme "sans danger". Selon Securex, environ 14% des travailleurs boivent donc plus d'alcool que ce que conseille le VAD. Ce taux atteint 18% chez les hommes contre 9% chez les femmes. D'après l'enquête, la consommation d'alcool est par ailleurs plus importante chez les fonctionnaires que chez les travailleurs du secteur privé (17% contre 12%). Les fumeurs boivent également plus que les non-fumeurs (23% contre 10%). Secureux souligne que l'abus d'alcool et le stress vont de pair et que les buveurs excessifs se sentent souvent moins bien dans leur peau. Une consommation importante peut également influencer les performances au travail. Le prestataire de services préconise notamment aux employeurs de prévoir suffisamment de boisons sans alcool lors des réceptions de Nouvel ou encore de mettre des éthylotests à la disposition des travailleurs. (Belga)

La limite de dix verres d'alcool par semaine constitue la nouvelle recommandation du Centre d'expertise flamand pour l'alcool et les autres drogues (VAD), lancée fin novembre. Auparavant, la consommation hebdomadaire de 21 boissons alcoolisées pour les hommes et de 14 pour les femmes était considérée comme "sans danger". Selon Securex, environ 14% des travailleurs boivent donc plus d'alcool que ce que conseille le VAD. Ce taux atteint 18% chez les hommes contre 9% chez les femmes. D'après l'enquête, la consommation d'alcool est par ailleurs plus importante chez les fonctionnaires que chez les travailleurs du secteur privé (17% contre 12%). Les fumeurs boivent également plus que les non-fumeurs (23% contre 10%). Secureux souligne que l'abus d'alcool et le stress vont de pair et que les buveurs excessifs se sentent souvent moins bien dans leur peau. Une consommation importante peut également influencer les performances au travail. Le prestataire de services préconise notamment aux employeurs de prévoir suffisamment de boisons sans alcool lors des réceptions de Nouvel ou encore de mettre des éthylotests à la disposition des travailleurs. (Belga)