Près d'un cinquième des hommes belges (18%) sont tracassés par leur sécurité personnelle contre 17% des femmes. Les adolescents (24%), trentenaires (22%) et seniors (22%) sont les plus inquiets. Les pays qui se sentent le plus en sécurité sont la Suède, les Pays-Bas et l'Allemagne. Seuls 9% des Néerlandais se sentent en insécurité. De l'autre côté du tableau se trouvent le Brésil, avec 64% des répondants qui se préoccupent de leur sécurité et la Turquie (54%). Suivent le Mexique (48%), l'Argentine (43%) et la Russie (42%). GfK explique les hauts pourcentages dans les pays d'Amérique latine et en Russie par le nombre élevé de crimes violents. En Turquie, les résultats indiquent plutôt une peur d'une attaque terroriste. Mondialement, près d'un tiers des répondants indiquent qu'ils se préoccupent constamment de leur sécurité. Seuls 10% affirment qu'ils ne s'en soucient pas. Les femmes (34%) sont moins enclines que les hommes (30%) à se faire du souci. L'âge a peu d'impact sur le sentiment de sécurité. (Belga)

Près d'un cinquième des hommes belges (18%) sont tracassés par leur sécurité personnelle contre 17% des femmes. Les adolescents (24%), trentenaires (22%) et seniors (22%) sont les plus inquiets. Les pays qui se sentent le plus en sécurité sont la Suède, les Pays-Bas et l'Allemagne. Seuls 9% des Néerlandais se sentent en insécurité. De l'autre côté du tableau se trouvent le Brésil, avec 64% des répondants qui se préoccupent de leur sécurité et la Turquie (54%). Suivent le Mexique (48%), l'Argentine (43%) et la Russie (42%). GfK explique les hauts pourcentages dans les pays d'Amérique latine et en Russie par le nombre élevé de crimes violents. En Turquie, les résultats indiquent plutôt une peur d'une attaque terroriste. Mondialement, près d'un tiers des répondants indiquent qu'ils se préoccupent constamment de leur sécurité. Seuls 10% affirment qu'ils ne s'en soucient pas. Les femmes (34%) sont moins enclines que les hommes (30%) à se faire du souci. L'âge a peu d'impact sur le sentiment de sécurité. (Belga)