L'enquête menée par les trois enseignes de vente de seconde main révèle aussi que 13% des sondés ont échangé le cadeau en magasin et 17,2% l'ont revendu. La moitié des personnes qui n'appréciaient pas leur cadeau l'ont, par contre, conservé. Parmi les cadeaux non désirés, les vêtements (20,6%) arrivent en tête du classement. On retrouve ensuite les articles de décoration (18,1%), les livres et bandes dessinées (16,7%), les parfums et cosmétiques (14,7%) et les bons d'achat (13,6%). Les premiers cadeaux de Noël "non désirés" de cette année ont déjà été vendus sur 2ememain, a déclaré le site de ventes en ligne. Différents articles avaient déjà été mis en ligne dès le soir du réveillon, le 24 décembre, mais aussi le mercredi 25 décembre, jour de Noël. "Sac de sport, enceinte intelligente, matelas de massage, tels étaient cette année, les premiers 'cadeaux non désirés'. Dans la plupart des cas, il s'agit de produits que les gens possèdent déjà ou qui ne sont pas à leur goût", précise Aleksandra Vidanovski, porte-parole de 2ememain. "La tradition semble se confirmer: dans nos 34 points de vente, nous recevons 3 à 4 fois plus de produits flambants neufs dans les jours qui suivent Noël. Nous proposons donc ces produits multimédias et électroniques à 70% du prix d'achat à notre clientèle", explique Kevin Kaeses, Directeur général de Cash Converters Belgique. (Belga)

L'enquête menée par les trois enseignes de vente de seconde main révèle aussi que 13% des sondés ont échangé le cadeau en magasin et 17,2% l'ont revendu. La moitié des personnes qui n'appréciaient pas leur cadeau l'ont, par contre, conservé. Parmi les cadeaux non désirés, les vêtements (20,6%) arrivent en tête du classement. On retrouve ensuite les articles de décoration (18,1%), les livres et bandes dessinées (16,7%), les parfums et cosmétiques (14,7%) et les bons d'achat (13,6%). Les premiers cadeaux de Noël "non désirés" de cette année ont déjà été vendus sur 2ememain, a déclaré le site de ventes en ligne. Différents articles avaient déjà été mis en ligne dès le soir du réveillon, le 24 décembre, mais aussi le mercredi 25 décembre, jour de Noël. "Sac de sport, enceinte intelligente, matelas de massage, tels étaient cette année, les premiers 'cadeaux non désirés'. Dans la plupart des cas, il s'agit de produits que les gens possèdent déjà ou qui ne sont pas à leur goût", précise Aleksandra Vidanovski, porte-parole de 2ememain. "La tradition semble se confirmer: dans nos 34 points de vente, nous recevons 3 à 4 fois plus de produits flambants neufs dans les jours qui suivent Noël. Nous proposons donc ces produits multimédias et électroniques à 70% du prix d'achat à notre clientèle", explique Kevin Kaeses, Directeur général de Cash Converters Belgique. (Belga)