"À partir du 8 juillet 2019, les compagnies aériennes russes ont temporairement l'interdiction d'effectuer des vols du territoire de la Fédération russe vers le territoire de la Géorgie", dit ce décret, publié sur le site du Kremlin. Jusqu'à 10.000 personnes s'étaient réunies jeudi devant le Parlement pour protester contre l'intervention d'un député du Parti communiste russe, Sergueï Gavrilov. Sa présence dans l'hémicycle, dans le cadre d'une réunion internationale sur l'orthodoxie, a choqué dans un pays où beaucoup considèrent que la Russie occupe une partie du territoire. Vendredi, le président du Parlement Irakli Kobakhidzé, membre du parti au pouvoir Rêve géorgien, a présenté sa démission. (Belga)