"Je défends un monde multipolaire et je défends la coopération entre des nations libres. Je pense qu'il (Vladimir Poutine, ndlr) représente aussi une nouvelle vision" du monde, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Moscou où la présidente du Front National, en tête des sondages, s'est déplacée à moins d'un mois de l'élection présidentielle. Evoquant le "nouveau monde" ayant émergé ces dernières années, Mme Le Pen a estimé que c'est "le monde de Vladimir Poutine, le monde de Donald Trump aux Etats-Unis, le monde de M. Modi en Inde", ajoutant qu'elle partageait avec ces pays "une vision de coopération et non pas une vision de soumission, belliciste telle que celle qui a été exprimée trop souvent par l'Union européenne". (Belga)

"Je défends un monde multipolaire et je défends la coopération entre des nations libres. Je pense qu'il (Vladimir Poutine, ndlr) représente aussi une nouvelle vision" du monde, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Moscou où la présidente du Front National, en tête des sondages, s'est déplacée à moins d'un mois de l'élection présidentielle. Evoquant le "nouveau monde" ayant émergé ces dernières années, Mme Le Pen a estimé que c'est "le monde de Vladimir Poutine, le monde de Donald Trump aux Etats-Unis, le monde de M. Modi en Inde", ajoutant qu'elle partageait avec ces pays "une vision de coopération et non pas une vision de soumission, belliciste telle que celle qui a été exprimée trop souvent par l'Union européenne". (Belga)