Vendredi, dans la foulée d'une réunion de la cellule de crise, le gouvernement polonais a décidé de ne pas resserrer, à ce stade, les mesures prises pour endiguer la pandémie. Cependant, il envisage d'imposer une quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance des "points chauds" en Europe et d'introduire des confinements locaux. Les masques buccaux sont actuellement obligatoires en Pologne dans les lieux publics très fréquentés, les espaces fermés et les transports en commun. Centres commerciaux, hôtels, restaurants, cafés, coiffeurs, centres de fitness et piscines restent ouverts, tandis que les mariages sont autorisés mais limités à un maximum de 150 invités. Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré 46.346 cas confirmés de Covid-19 et 1.721 décès dus à la maladie. (Belga)

Vendredi, dans la foulée d'une réunion de la cellule de crise, le gouvernement polonais a décidé de ne pas resserrer, à ce stade, les mesures prises pour endiguer la pandémie. Cependant, il envisage d'imposer une quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance des "points chauds" en Europe et d'introduire des confinements locaux. Les masques buccaux sont actuellement obligatoires en Pologne dans les lieux publics très fréquentés, les espaces fermés et les transports en commun. Centres commerciaux, hôtels, restaurants, cafés, coiffeurs, centres de fitness et piscines restent ouverts, tandis que les mariages sont autorisés mais limités à un maximum de 150 invités. Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré 46.346 cas confirmés de Covid-19 et 1.721 décès dus à la maladie. (Belga)