La figure de la constatation est actuellement en visite à Berlin après avoir répondu à l'invitation du quotidien Bild. Joshua Wong a déclaré que les protestataires se trouvaient dans une situation comparable à celle de Berlin-Est pendant la Guerre froide, et appelé les Allemands à soutenir les Hongkongais "parce qu'ils se sont battus pour la liberté à Berlin". Si Hong Kong est au milieu d'une nouvelle Guerre froide, alors le territoire "est le nouveau Berlin", a-t-il déclaré depuis le bâtiment du Parlement fédéral lors d'un événement organisé par Bild. La visite de l'activiste avait dû être reportée d'une journée en raison de son interpellation à l'aéroport de Hong Kong. Il avait finalement été relâché grâce à la décision d'un tribunal qui avait validé son départ du pays. M. Wong avait déjà été arrêté pendant plusieurs heures à la fin du mois d'août, puis libéré sous caution. Avec l'activiste Agnes Chow, ils sont accusés d'avoir encouragé leurs concitoyens à participer à un rassemblement illégal en juin. (Belga)