Vous avez dit " confédéralisme " ? Dans la foulée d'élections marquées par une accentuation de la fracture entre la Flandre - charmée par les sirènes de la droite et de l'extrême droite nationalistes - et le sud du pays - séduit majoritairement par la gauche écolo, socialiste et communiste -, le concept fait son chemin dans le monde politico-médiatique francophone. Quand le président de la N-VA, Bart De Wever, avance l'idée, le soir du scrutin, de " mettre la carte confédéraliste sur la table ", il n'y a pas de cris d'orfraie au sud du pays, où l'on prend conscience de l'obsolescence d'un statu quo institutionnel. Cette évolution ne laisse pas indifférents les diplomates étrangers en poste à Bruxelles. Il nous revient que des ambassades de pays proches tentent de comprendre ce que signifie concrètement le confédéralisme en Belgique, concept aux contours flous. Le constitutionnaliste et ex-député fédéral CDH Francis Delpérée, qui a mis tout récemment un terme à sa carrière politique, a été contacté par certaines d'entre elles pour les éclairer. On rappellera qu'en 1996, il considérait le confédéralisme comme un " fédéralisme pour les c... "
...