Lorsque les poubelles publiques sont remplies à 75 %, la commune est prévenue et les ouvriers communaux peuvent procéder à la collecte des déchets dans les lieux c...

Lorsque les poubelles publiques sont remplies à 75 %, la commune est prévenue et les ouvriers communaux peuvent procéder à la collecte des déchets dans les lieux concernés. Cela leur permet de rationaliser leurs tournées et d'éviter des kilomètres superflus. Le député wallon Olivier Maroy (MR) se félicite du projet-pilote qui a démarré dans quatre villes-test de Wallonie : Namur, Juprelle, Les-Bons-Villers et La Calamine et qui se prolongera jusqu'en septembre prochain. Le ministre de l'Environnement, Carlo Di Antonio (CDH), a précisé que l'application " propreté publique ", mise gratuitement à la disposition des communes, permettait de transférer quotidiennement les données à l'entité concernée par le biais de capteurs intégrés aux poubelles existantes. Coût de l'opération : environ 100 000 euros.M.LA.