Le séisme a frappé à 4h24 du matin (9h24 heure belge) au large de la côte sud de l'île, selon l'institut de géophysique américain (USGS), qui a revu légèrement à la baisse sa mesure initiale de 6,6. Selon les médias locaux, les villes de Guayanilla, Yauco, Guanica et Ponce, dans le Sud, sont celles ayant subi le plus de dommages. Plusieurs voitures ont été détruites, écrasées sous les habitations bâties sur des pilotis en béton. La secousse, qui a pris les habitants en plein sommeil, a fait au moins un mort. Un homme de 73 ans est en effet décédé dans la ville de Ponce lorsqu'un mur s'est effondré sur lui, rapporte El Nuevo Dia, le plus grand quotidien portoricain. Huit personnes ont également été blessées à Ponce, a dit la maire de la ville, Mayita Meléndez, à la télévision locale WAPA. Les infrastructures locales ont également subi des dégâts. Des éboulements ont bloqué une partie du réseau routier dans le sud de l'île et l'Agence nationale de l'électricité a confirmé que les lignes électriques avaient été endommagées. Mais le courant devait être rétabli dans la journée "si aucun autre problème majeur n'intervenait", a-t-elle ajouté. Le séisme a aussi détruit l'une des attractions touristiques majeures de la région, la formation rocheuse de Punta Ventana dont la partie supérieure s'est effondrée. (Belga)

Le séisme a frappé à 4h24 du matin (9h24 heure belge) au large de la côte sud de l'île, selon l'institut de géophysique américain (USGS), qui a revu légèrement à la baisse sa mesure initiale de 6,6. Selon les médias locaux, les villes de Guayanilla, Yauco, Guanica et Ponce, dans le Sud, sont celles ayant subi le plus de dommages. Plusieurs voitures ont été détruites, écrasées sous les habitations bâties sur des pilotis en béton. La secousse, qui a pris les habitants en plein sommeil, a fait au moins un mort. Un homme de 73 ans est en effet décédé dans la ville de Ponce lorsqu'un mur s'est effondré sur lui, rapporte El Nuevo Dia, le plus grand quotidien portoricain. Huit personnes ont également été blessées à Ponce, a dit la maire de la ville, Mayita Meléndez, à la télévision locale WAPA. Les infrastructures locales ont également subi des dégâts. Des éboulements ont bloqué une partie du réseau routier dans le sud de l'île et l'Agence nationale de l'électricité a confirmé que les lignes électriques avaient été endommagées. Mais le courant devait être rétabli dans la journée "si aucun autre problème majeur n'intervenait", a-t-elle ajouté. Le séisme a aussi détruit l'une des attractions touristiques majeures de la région, la formation rocheuse de Punta Ventana dont la partie supérieure s'est effondrée. (Belga)