Quatre autre pompiers ont également été blessés pendant l'intervention. Ils ont été victimes d'un flash-over, un embrasement instantané dû à l'inflammation de gaz issu des fumées. Une partie du bâtiment touché s'est effondrée. Deux pompiers avaient disparu. Leurs collègue ont retrouvé leurs corps sans vie peu après. Ce n'est pas le première fois qu'un incendie se déclarait dans ce bâtiment. L'entrée avait d'ailleurs été condamnée à la suite des incendies précédents. Le signalement a été reçu vers 02h10 du matin. Il s'agit d'un bâtiment vide situé à l'angle de la Koolmijnlaan et de la Sint-Barbarastraat. Un magasin occupait cet espace précédemment. À la suite des deux décès, un médecin légiste, la laboratoire, un expert en incendie avec un chien ont été dépêchés sur place par le parquet. L'objectif est de déterminer les circonstances de l'accident. "Pour le moment, toutes les pistes restent envisagées. Personne n'a été arrêté", poursuit le parquet. Entre-temps, la circulation a été rétablie sur la Koolmijnlaan. Les pompiers sont encore toutefois occupés sur place. De nombreux curieux se sont rassemblés autour du lieu du sinistre. Certains ont déposé des fleurs à l'entrée du cordon de sécurité. (Belga)