Depuis des semaines maintenant, des milliers de migrants et de réfugiés tentent de franchir les frontières extérieures de l'Union européenne depuis le Bélarus en direction de la Pologne ou des États baltes. L'Union européenne (UE) accuse pour sa part le dirigeant autoritaire du Bélarus Alexandre Loukachenko d'avoir délibérément emmené des personnes des zones de conflit afin de les faire entrer clandestinement dans l'UE. Selon les gardes-frontières polonais, le nombre de demandes d'asile a également considérablement augmenté. Alors qu'elles étaient 2.600 en 2020, près de 8.000 personnes ont demandé l'asile l'année dernière en Pologne. (Belga)

Depuis des semaines maintenant, des milliers de migrants et de réfugiés tentent de franchir les frontières extérieures de l'Union européenne depuis le Bélarus en direction de la Pologne ou des États baltes. L'Union européenne (UE) accuse pour sa part le dirigeant autoritaire du Bélarus Alexandre Loukachenko d'avoir délibérément emmené des personnes des zones de conflit afin de les faire entrer clandestinement dans l'UE. Selon les gardes-frontières polonais, le nombre de demandes d'asile a également considérablement augmenté. Alors qu'elles étaient 2.600 en 2020, près de 8.000 personnes ont demandé l'asile l'année dernière en Pologne. (Belga)