Si aucun dépassement n'a été relevé dans ces zones habitées, en revanche des seuils trop élevés ont été découverts dans des zones agricoles et naturelles à proximité du site contaminé au PFOS. Au total, ce sont 11 nouvelles zones qui ont été examinées dans le cadre de ces nouvelles analyses. "Ces premiers échantillons montrent que la pollution peut considérablement varier d'un endroit à l'autre", a commenté la ministre. Ces prélèvements vont se poursuivre pour avoir une idée plus précise de la pollution ainsi que de ses conséquences pour l'environnement et la santé des populations locales. (Belga)

Si aucun dépassement n'a été relevé dans ces zones habitées, en revanche des seuils trop élevés ont été découverts dans des zones agricoles et naturelles à proximité du site contaminé au PFOS. Au total, ce sont 11 nouvelles zones qui ont été examinées dans le cadre de ces nouvelles analyses. "Ces premiers échantillons montrent que la pollution peut considérablement varier d'un endroit à l'autre", a commenté la ministre. Ces prélèvements vont se poursuivre pour avoir une idée plus précise de la pollution ainsi que de ses conséquences pour l'environnement et la santé des populations locales. (Belga)