La police devra encore payer 530.000 euros en 2012 au port pour utiliser les images de ses caméras jusqu'au 31 décembre. L'ancienne ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom avait promis de renégocier le contrat mais l'avait discrètement reconduit, rappelle le quotidien.

Joëlle Milquet a procédé par arrêté royal pour obliger le port d'Ostende à autoriser aux services de police l'accès libre et gratuit aux 54 caméras.

De 2004 à fin 2012, la police belge, en charge de la lutte contre la traite d'êtres humains, aura dû débourser au total de l'ordre de 4,5 millions d'euros au bénéfice du port d'Ostende, lieu de passage connu de l'immigration clandestine vers la Grande-Bretagne.

Levif.be, avec Belga

La police devra encore payer 530.000 euros en 2012 au port pour utiliser les images de ses caméras jusqu'au 31 décembre. L'ancienne ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom avait promis de renégocier le contrat mais l'avait discrètement reconduit, rappelle le quotidien. Joëlle Milquet a procédé par arrêté royal pour obliger le port d'Ostende à autoriser aux services de police l'accès libre et gratuit aux 54 caméras. De 2004 à fin 2012, la police belge, en charge de la lutte contre la traite d'êtres humains, aura dû débourser au total de l'ordre de 4,5 millions d'euros au bénéfice du port d'Ostende, lieu de passage connu de l'immigration clandestine vers la Grande-Bretagne. Levif.be, avec Belga