Vers minuit, une "grosse" voiture aux couleurs sombres s'est immobilisée sous le pont de Louvain. À bord du véhicule, cinq personnes, dont deux en sortent cagoulées et, à l'aide de gros jerricans, aspergent les cabines électriques de carburant. Des cabines qui avaient déjà fait les frais d'un incendie en avril 2016, provoquant d'importantes perturbations sur la circulation, mais aussi dans le traitement des appels de secours. Les pompiers sont rapidement intervenus, permettant de limiter les dégâts. C'est un témoin de la scène qui a permis au substitut d'obtenir toutes ces informations. "Au vu des éléments, nous sommes assurément face à un incendie criminel", précise-t-il. Aucune interpellation n'a encore été effectuée pour l'instant. (Belga)

Vers minuit, une "grosse" voiture aux couleurs sombres s'est immobilisée sous le pont de Louvain. À bord du véhicule, cinq personnes, dont deux en sortent cagoulées et, à l'aide de gros jerricans, aspergent les cabines électriques de carburant. Des cabines qui avaient déjà fait les frais d'un incendie en avril 2016, provoquant d'importantes perturbations sur la circulation, mais aussi dans le traitement des appels de secours. Les pompiers sont rapidement intervenus, permettant de limiter les dégâts. C'est un témoin de la scène qui a permis au substitut d'obtenir toutes ces informations. "Au vu des éléments, nous sommes assurément face à un incendie criminel", précise-t-il. Aucune interpellation n'a encore été effectuée pour l'instant. (Belga)