Les forces de l'ordre ont été appelées peu avant 20h00 (21h00 en Belgique) au Stratford Centre, un centre commercial proche du stade olympique de Londres, après qu'on leur avait signalé qu'un groupe de jeunes répandait une "substance nocive". Sur Twitter, les urgences médicales du London Ambulance Service ont dit traiter "au moins cinq patients", dont trois ont été emmenés à l'hôpital. De son côté, la police a annoncé l'arrestation d'un homme, précisant que rien n'indique une éventuelle intention terroriste. Des témoins de la scène, dont les dires sont relayés par la BBC, parlent d'une bagarre au sein d'un groupe d'individus. Un assistant manager du Burger King situé non loin a indiqué qu'une victime est précipitamment entrée dans son établissement en cherchant à s'asperger le visage avec de l'eau, pour en "laver l'acide". Il présentait des blessures autour des yeux. Le nombre d'attaques à l'acide a fortement augmenté ces derniers mois. L'an dernier, 431 ont été recensées à Londres. (Belga)

Les forces de l'ordre ont été appelées peu avant 20h00 (21h00 en Belgique) au Stratford Centre, un centre commercial proche du stade olympique de Londres, après qu'on leur avait signalé qu'un groupe de jeunes répandait une "substance nocive". Sur Twitter, les urgences médicales du London Ambulance Service ont dit traiter "au moins cinq patients", dont trois ont été emmenés à l'hôpital. De son côté, la police a annoncé l'arrestation d'un homme, précisant que rien n'indique une éventuelle intention terroriste. Des témoins de la scène, dont les dires sont relayés par la BBC, parlent d'une bagarre au sein d'un groupe d'individus. Un assistant manager du Burger King situé non loin a indiqué qu'une victime est précipitamment entrée dans son établissement en cherchant à s'asperger le visage avec de l'eau, pour en "laver l'acide". Il présentait des blessures autour des yeux. Le nombre d'attaques à l'acide a fortement augmenté ces derniers mois. L'an dernier, 431 ont été recensées à Londres. (Belga)