Cinquante-quatre habitations ont été perquisitionnées à l'aube dans le land central de la Hesse, selon le procureur général de Francfort. Seize personnes étaient visées par ces perquisitions, dont un Tunisien de 36 ans, considéré comme le principal suspect. L'homme est soupçonné d'avoir travaillé comme recruteur pour l'organisation djihadiste Etat islamique et d'être au centre de la préparation d'un nouvel attentat sur le sol allemand. D'après un porte-parole de la police, les suspects n'avaient pas encore désigné de cible pour mener cette éventuelle attaque. Les autorités feront un point presse au cours de la matinée. Mardi, trois personnes soupçonnées d'être liées au terrorisme islamiste ont été arrêtées à Berlin lors de perquisitions. Agées de 21, 31 et 45 ans, elles sont soupçonnées d'avoir "projeté de rejoindre des zones de guerre", sans doute la Syrie ou l'Irak, selon un porte-parole de la police. (Belga)

Cinquante-quatre habitations ont été perquisitionnées à l'aube dans le land central de la Hesse, selon le procureur général de Francfort. Seize personnes étaient visées par ces perquisitions, dont un Tunisien de 36 ans, considéré comme le principal suspect. L'homme est soupçonné d'avoir travaillé comme recruteur pour l'organisation djihadiste Etat islamique et d'être au centre de la préparation d'un nouvel attentat sur le sol allemand. D'après un porte-parole de la police, les suspects n'avaient pas encore désigné de cible pour mener cette éventuelle attaque. Les autorités feront un point presse au cours de la matinée. Mardi, trois personnes soupçonnées d'être liées au terrorisme islamiste ont été arrêtées à Berlin lors de perquisitions. Agées de 21, 31 et 45 ans, elles sont soupçonnées d'avoir "projeté de rejoindre des zones de guerre", sans doute la Syrie ou l'Irak, selon un porte-parole de la police. (Belga)