En début de soirée, une vingtaine d'artistes et une fanfare ont animé le lieu. Les clients des terrasses ont cohabité avec une foule qui a grossi avec la tombée de la nuit, jusqu'à noircir de monde l'espace entre la rue de la Brasserie et le parvis de l'église. Le youtubeur français Loris Giuliano a fait son entrée en voiture sur la place Sainte-Croix, devant les terrasses du café Belga. Des gens ont entouré et ont tapé sur son véhicule, et des policiers ont aidé le conducteur à s'extirper de la foule. Les cinq personnes à son bord ont par la suite dû aller donner leurs identités au commissariat. Ils ont pu repartir directement après le contrôle. Après la fermeture des terrasses du Belga vers 21h30, la fête a battu son plein. De la musique s'est fait entendre par endroits. Les jeunes rassemblés ont bu et dansé. Personne ne respectait plus le port du masque ni la distanciation sociale. La police a observé le rassemblement et a fait état de la situation à l'autorité communale. Le bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis s'est rendu sur place. Des policiers ont tenté de faire de la sensibilisation. La fête a été tolérée tout du moins jusqu'à 23h00. La police de Bruxelles-Ixelles donnera ensuite dimanche matin un bilan des éventuelles interventions qui pourraient avoir lieu dans la nuit. (Belga)

En début de soirée, une vingtaine d'artistes et une fanfare ont animé le lieu. Les clients des terrasses ont cohabité avec une foule qui a grossi avec la tombée de la nuit, jusqu'à noircir de monde l'espace entre la rue de la Brasserie et le parvis de l'église. Le youtubeur français Loris Giuliano a fait son entrée en voiture sur la place Sainte-Croix, devant les terrasses du café Belga. Des gens ont entouré et ont tapé sur son véhicule, et des policiers ont aidé le conducteur à s'extirper de la foule. Les cinq personnes à son bord ont par la suite dû aller donner leurs identités au commissariat. Ils ont pu repartir directement après le contrôle. Après la fermeture des terrasses du Belga vers 21h30, la fête a battu son plein. De la musique s'est fait entendre par endroits. Les jeunes rassemblés ont bu et dansé. Personne ne respectait plus le port du masque ni la distanciation sociale. La police a observé le rassemblement et a fait état de la situation à l'autorité communale. Le bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis s'est rendu sur place. Des policiers ont tenté de faire de la sensibilisation. La fête a été tolérée tout du moins jusqu'à 23h00. La police de Bruxelles-Ixelles donnera ensuite dimanche matin un bilan des éventuelles interventions qui pourraient avoir lieu dans la nuit. (Belga)