"Nous continuons de communiquer tous les jours sur les chiffres, mais les commentaires amenés pour l'instant trois fois par semaine lors d'une conférence de presse n'auront désormais plus lieu qu'une fois par semaine, le mercredi", souligne M. Stevens. Les informations sont en effet moins abondantes ces derniers temps. "Les chiffres sont stables et il n'y a donc plus rien à commenter. Mais nous continuons de sonder et la fréquence sera à nouveau ajustée si nécessaire." (Belga)

"Nous continuons de communiquer tous les jours sur les chiffres, mais les commentaires amenés pour l'instant trois fois par semaine lors d'une conférence de presse n'auront désormais plus lieu qu'une fois par semaine, le mercredi", souligne M. Stevens. Les informations sont en effet moins abondantes ces derniers temps. "Les chiffres sont stables et il n'y a donc plus rien à commenter. Mais nous continuons de sonder et la fréquence sera à nouveau ajustée si nécessaire." (Belga)