Pour le président de la N-VA, le MR se sent bien au gouvernement actuel où il compte sept ministres. Il ne veut encore venir à la table des négociations que pour les faire échouer. Lui-même et son homologue socialiste Paul Magnette ont, d'après lui trouvé un équilibre dans tous les thèmes: social, économique, fiscal et institutionnel. Cinq partis se sont déclarés d'accord pour en discuter. "Ils sont critiques, mais ils veulent participer", a-t-il commenté. Les libéraux sont venus avec leur propre note, "leur programme électoral, une fable destinée à l'échec", a-t-il décrit. Pour le président de la N-VA, il serait "criminellement irresponsable" de faire échouer les négociations. M. De Wever a lancé un appel à tout un chacun à se comporter de manière responsable. (Belga)

Pour le président de la N-VA, le MR se sent bien au gouvernement actuel où il compte sept ministres. Il ne veut encore venir à la table des négociations que pour les faire échouer. Lui-même et son homologue socialiste Paul Magnette ont, d'après lui trouvé un équilibre dans tous les thèmes: social, économique, fiscal et institutionnel. Cinq partis se sont déclarés d'accord pour en discuter. "Ils sont critiques, mais ils veulent participer", a-t-il commenté. Les libéraux sont venus avec leur propre note, "leur programme électoral, une fable destinée à l'échec", a-t-il décrit. Pour le président de la N-VA, il serait "criminellement irresponsable" de faire échouer les négociations. M. De Wever a lancé un appel à tout un chacun à se comporter de manière responsable. (Belga)