Les stupéfiants saisis proviennent probablement de l'organisation criminelle Los Urabenos, considérée comme la bande la plus puissante de Colombie et employant bon nombre d'anciens paramilitaires d'extrême droite dans ses rangs. (Belga)

Les stupéfiants saisis proviennent probablement de l'organisation criminelle Los Urabenos, considérée comme la bande la plus puissante de Colombie et employant bon nombre d'anciens paramilitaires d'extrême droite dans ses rangs. (Belga)