"La nouvelle offre de trains ne concerne pas que Bruxelles. A partir du mois de décembre 2017, nous allons ajouter 5,1% d'offre ferroviaire", a-t-il affirmé lors de l'émission Matin Première de la RTBF-radio.

M. Bellot (MR) a cité l'exemple de Namur "où il y aura 23 trains supplémentaires entre Charleroi et Namur".

"Il y aura des trains directs de Charleroi à Jambes - qui abrite un important pôle administratif, notamment de la Région wallonne - et ces trains vont gagner six à sept minutes", a-til dit.

Selon M. Bellot, son département finalise également la programmation des travaux pour le RER après avoir reçu le feu vert du gouvernement pour emprunter un milliard d'euros en faveur du rail belge, dont une partie ira au financement du RER. "Nous avons identifié les fameux tronçons qui (...) donneront le supplément d'offre le plus important et donc en principe les gros travaux devraient recommencer début 2018. Nous seront prêts", a-t-il assuré.

Le ministre a toutefois souligné que "quelques petits travaux de préparation sont entamés çà et là", comme à la gare de Rixensart. (

"La nouvelle offre de trains ne concerne pas que Bruxelles. A partir du mois de décembre 2017, nous allons ajouter 5,1% d'offre ferroviaire", a-t-il affirmé lors de l'émission Matin Première de la RTBF-radio. M. Bellot (MR) a cité l'exemple de Namur "où il y aura 23 trains supplémentaires entre Charleroi et Namur". "Il y aura des trains directs de Charleroi à Jambes - qui abrite un important pôle administratif, notamment de la Région wallonne - et ces trains vont gagner six à sept minutes", a-til dit. Selon M. Bellot, son département finalise également la programmation des travaux pour le RER après avoir reçu le feu vert du gouvernement pour emprunter un milliard d'euros en faveur du rail belge, dont une partie ira au financement du RER. "Nous avons identifié les fameux tronçons qui (...) donneront le supplément d'offre le plus important et donc en principe les gros travaux devraient recommencer début 2018. Nous seront prêts", a-t-il assuré. Le ministre a toutefois souligné que "quelques petits travaux de préparation sont entamés çà et là", comme à la gare de Rixensart. (