Seuls 14% des sondés estiment que leur pays s'en sort mieux maintenant qu'il est hors de l'UE. La Grande-Bretagne a définitivement pris congé l'an dernier de l'Union européenne et de l'union douanière. Selon The Observer, 42% des Britanniques qui ont voté en faveur de la sortie de l'UE ont à présent une évaluation négative de la décision. Ces derniers mois, les Britanniques ont en effet eu l'occasion de ressentir les effets du Brexit: rayons vides dans les magasins, pénuries d'essence en raison du manque de chauffeurs de camion. Avant le Brexit, nombre d'entre eux venaient en effet des pays de l'Est de l'Europe. Mais avec la sortie britannique de l'UE, ceux-ci ont perdu le droit de travailler sur l'île. D'autres métiers manquent aussi à présent de bras au Royaume Uni. (Belga)

Seuls 14% des sondés estiment que leur pays s'en sort mieux maintenant qu'il est hors de l'UE. La Grande-Bretagne a définitivement pris congé l'an dernier de l'Union européenne et de l'union douanière. Selon The Observer, 42% des Britanniques qui ont voté en faveur de la sortie de l'UE ont à présent une évaluation négative de la décision. Ces derniers mois, les Britanniques ont en effet eu l'occasion de ressentir les effets du Brexit: rayons vides dans les magasins, pénuries d'essence en raison du manque de chauffeurs de camion. Avant le Brexit, nombre d'entre eux venaient en effet des pays de l'Est de l'Europe. Mais avec la sortie britannique de l'UE, ceux-ci ont perdu le droit de travailler sur l'île. D'autres métiers manquent aussi à présent de bras au Royaume Uni. (Belga)