Les médecins avaient jusqu'au 24 février pour communiquer à l'Inami leur décision d'adhérer totalement, partiellement ou de ne pas adhérer à l'accord médico-mutualiste pour 2021. Parmi les médecins généralistes, 92,11% ont donné leur feu vert. Les spécialistes ont quant à eux été 78,74% à approuver le texte. L'accord attribue notamment aux médecins un budget de 8,89 milliards d'euros pour leurs honoraires, soit une augmentation de 3,58% par rapport au budget 2020. À cela s'ajoutent 358 millions d'euros qui seront consacrés aux prestations dans les soins à basse variabilité et 470 millions d'euros pour la dialyse, ce qui porte le total à 9,72 milliards d'euros. Il est conclu pour une période d'un an, du 1er janvier au 31 décembre 2021. "La crise sanitaire a mis en exergue les forces et les faiblesses de notre système de soins, mais également les inégalités sociales croissantes", a commenté mardi Frank Vandenbroucke. "Il était donc essentiel de pouvoir aboutir à un accord qui garantisse l'accessibilité des soins, et de pouvoir compter sur une grande adhésion du corps médical." (Belga)

Les médecins avaient jusqu'au 24 février pour communiquer à l'Inami leur décision d'adhérer totalement, partiellement ou de ne pas adhérer à l'accord médico-mutualiste pour 2021. Parmi les médecins généralistes, 92,11% ont donné leur feu vert. Les spécialistes ont quant à eux été 78,74% à approuver le texte. L'accord attribue notamment aux médecins un budget de 8,89 milliards d'euros pour leurs honoraires, soit une augmentation de 3,58% par rapport au budget 2020. À cela s'ajoutent 358 millions d'euros qui seront consacrés aux prestations dans les soins à basse variabilité et 470 millions d'euros pour la dialyse, ce qui porte le total à 9,72 milliards d'euros. Il est conclu pour une période d'un an, du 1er janvier au 31 décembre 2021. "La crise sanitaire a mis en exergue les forces et les faiblesses de notre système de soins, mais également les inégalités sociales croissantes", a commenté mardi Frank Vandenbroucke. "Il était donc essentiel de pouvoir aboutir à un accord qui garantisse l'accessibilité des soins, et de pouvoir compter sur une grande adhésion du corps médical." (Belga)