Ces automobilistes peuvent être poursuivis grâce à la directive européenne Cross Border, qui facilite les échanges en cas de non-respect du code de la route. Avec 59% des contrevenants qui acceptent de procéder volontairement à la transaction, le ministre Geens estime que "les efforts des services de police et des parquets ne sont (...) certainement pas vains". (Belga)

Ces automobilistes peuvent être poursuivis grâce à la directive européenne Cross Border, qui facilite les échanges en cas de non-respect du code de la route. Avec 59% des contrevenants qui acceptent de procéder volontairement à la transaction, le ministre Geens estime que "les efforts des services de police et des parquets ne sont (...) certainement pas vains". (Belga)